Guy et les galères de train : un trajet inconfortable peut vous rapporter de l’argent !

Guy et les galères de train : un trajet inconfortable peut vous rapporter de l'argent !

Mardi 5 décembre 2017. Comme tous les matins, Guy se lève à 7h00. Il a désormais sa petite routine : douche, petit déjeuner, costume cravate… à 8h00 il prend le métro : direction le quartier d’affaire de la Défense. Guy travaille dans le secteur de l’Audit, au sommet d’une tour parmi tant d’autres dans ce coin. Une fois arrivé, il se rend à son bureau, 26 étages plus haut. Une dure journée de travail commence alors à un rythme effréné, Guy travaillant parfois jusqu’à 23h.

Guy occupe un poste important, haut placé dans la hiérarchie de son entreprise. Travaillant depuis 20 ans avec les leaders européens de l’agroalimentaire, il est très souvent amené à faire des déplacements aux quatre coins du monde. Ce jour-là, Guy a justement rendez-vous à Genève en Suisse à 15h30 avec les banquiers de son principal client. Il compte bien profiter du trajet pour pouvoir finir sa présentation, travailler dans le calme et la sérénité.

Une fois arrivé à la gare, Guy se dirige vers le guichet pour imprimer son billet. Une fois le titre de transport dans ses mains, il se rend compte que sa place est « sur réservation ». L’incompréhension est totale, il part donc immédiatement à la recherche d’un contrôleur afin d’en savoir plus. Ce dernier lui conseille alors de trouver un siège au plus vite, 60 personnes sont dans la même situation : le train est surbooké, tout le monde ne pourra pas être assis…

Les 3h30 de trajet séparant les deux villes seront longues et tumultueuses. Obligé de rester debout, entouré d’une dizaine de personnes assises à même le sol, d’enfants qui pleurent, de jeunes qui parlent, dérangé par le va et vient des passagers qui se rendent aux toilettes… Malgré le stress et la fatigue, Guy tient le coup. Il sait qu’il pourra compter sur Litizia pour obtenir un dédommagement après ce voyage épouvantable. Avant son rendez-vous, il sort son téléphone et prend 3 minutes pour remplir sa réclamation en ligne dans la catégorie « Voyage & Transport ».

Une semaine après, Guy est notifié du remboursement intégral de son billet ainsi que de l’envoi de 100 euros de bons voyage à son domicile, sans avoir eu à batailler et perdre du temps avec la compagnie de train. Encore une histoire qui finit bien…

©2017 Litizia Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?